Fille du vent et du ciel

Après avoir tant vu les cieux
Pleurer et l’Arc-en-Ciel
Revenu d’on ne sait où
Emplie d’indicible beauté
Secret céleste, où va la pluie ?

Lourde des éclairs et des fracas d’orages
Attirée toujours vers la Terre nourricière

Parcourant le monde émerveillée
La goutte d’Eau insigne
Usant de tous ses charmes
Ira toujours vers une source
Essentielle et vitale

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Une vision

Apparences

À Saint-Guénolé