Désir de lèvres

J'épelle le mot désir
A, deux T, E, N, T, E...

Vendredi, l'après-minuit
je vis de t'attendre

Est-ce que l'espoir s'endormira au petit matin ?
Est-ce que la liberté du ciel préfigurera ton visage souriant ?

Attente
et cette nuit
qui se joue de moi,
froide

Je réclame tes lèvres
et la tasse blanche du café
pour qu'elles y laissent
leurs marques
empreintes de rosée

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Apparences

Une vision

À Saint-Guénolé